contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

15 décembre 2017 

Enquête VIH et sexualité

Essentielle à la survie de l'espèce, la sexualité dépasse le but de fécondité et donne un sens à la vie humaine en tant que moyen d'expression, de rencontre, de relation et de lien.

Le champ de la sexualité comprend, en fait, un domaine beaucoup plus large qu'uniquement les relations sexuelles et la reproduction. Il concerne le désir, l'identité et l'orientation sexuelle, mais aussi les sentiments, l'attachement, le besoin de rapprochement, d'intimité, d'attention et de plaisir, qui caractérisent tout être humain Cela signifie que la santé sexuelle est un état de bien-être physique, psychique et social lié à la sexualité et qu'elle ne doit surtout pas être réduite à l'absence de maladies, ou de dysfonctionnements. Le fait d'associer la sexualité à la santé a permis d'identifier la santé sexuelle comme une valeur fondamentale de l'individu à maintenir et à protéger.

Parce que l'infection VIH bouleverse l'intimité de la personne, de part la nature de sa transmission souvent faite par voie sexuelle et la stigmatisation liée à cette infection, cette dernière va affecter la fonction sexuelle, la santé sexuelle, la relation de couple, ainsi que la santé mentale et la qualité de vie de personne vivant avec le VIH. Face à l'infection VIH, aux regards des gens qui sont parfois peu empathiques, et aux effets secondaires des traitements antirétroviraux, l'organisation de la personne, mais aussi du couple et les rôles des partenaires se modifient. La peur de transmettre le virus est souvent mentionné comme élément essentiel, modifiant profondément les pratiques sexuelles chez certains patients. Pour de nombreuses personnes, la sexualité est un sujet personnel et tabou dont il est difficile de parler ouvertement, que ce soit avec un partenaire sexuel ou un professionnel de la santé. Mais parler ouvertement et franchement de sexualité offre les meilleures chances de faire face à tout changement sexuel engendré par le VIH et les conséquences du traitement, telles que la lipodystrophie .

Il est important ainsi de tenir compte de la sexualité des hommes et des femmes ayant le VIH afin d'améliorer leur qualité de vie, d'améliorer leur résilience et d'éviter une possible évolution vers une détresse encore supplémentaire à celle de l'infection  elle-même.

De ce fait, l'Université de Genève et les Hôpitaux Universitaires de Genève ont décidé, grâce au soutien de la Fondation privée des HUG, de mener une enquête concernant les besoins et les attentes des patients souffrant du VIH concernant la question de la sexualité, lors des consultations VIH. Cette enquête anonyme qui s'effectue sur ordinateur ne prendra que 5 minutes.

Le but de cette enquête est de mettre à disposition des patients souffrant du VIH des informations spécifiques concernant leur sexualité (via des brochures, des liens internet), et organiser un lieu d'écoute et de parole pour les aider à mieux vivre leur sexualité (ateliers, consultations).

Vous pouvez accéder à l'enquête en cliquant ici.



Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Enquête VIH et sexualité.

TrackBack URL pour cette note: /cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2390.



© 2008-2018 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum