contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

22 octobre 2018 

Une enquête menée conjointement par Groupe sida Genève et les Checkpoints de Genève et Vaud estime que l'utilisation de la PrEP est en hausse en Suisse.

Miniature de l'image pour truvada-prep-efectivo-seguro-adolescentes-1000x600.jpgAujourd'hui en Suisse, la PrEP n'est ni approuvée ni remboursée par l'assurance des soins obligatoires. Mais nous savons que la PrEP est régulièrement utilisée par un nombre croissant de personnes HSH. Les Checkpoints et certains médecins établissent des prescriptions qui sont fréquemment utilisés pour se fournir en médicaments génériques du Truvada® en pharmacie à l'étranger ou en commandant sur internet.

La Commission fédérale pour la santé sexuelle (CFSS) avait estimé à moins de 1000 le nombre de personnes qui pourraient au maximum être concernées par la PrEP, principalement sur la base de considérations financières.[1]

Une étude menée en janvier 2017 par l'université de Zürich et le réseau social Grindr® avait indiqué que 82 des 1893 répondants utilisait la PrEP. 77% des répondants envisageaient de débuter une PrEP dans un futur proche et 49% envisageaient dans les prochains 6 mois.[2] Une enquête menée en 2017 par l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP) de Lausanne auprès des médecins prescripteurs rapportait que 119 personnes avaient reçu une ordonnance pour la PrEP et que 83 avaient reconduit leur prescription. D'après cette dernière étude, l'achat de Truvada® en pharmacie en Suisse était la modalité la plus fréquente d'accès à la PrEP.[3]

Cependant, les chiffres informels à notre disposition suggèrent que le nombre de personnes utilisant la PrEP avec un suivi médical est plus important. De plus, il semblerait que l'achat à l'étranger de médicaments génériques serait devenu pratique courante.

106 nouvelles prescriptions de PrEP et 143 renouvellements de prescription de PrEP ont été rapporté par les médecins répondants pour un total de 249 prescriptions de PrEP pour les derniers 3 mois. Ce résultat suggère une forte augmentation du nombre d'usagers par rapport à la dernière étude de 2017 ou seuls 202 prescriptions pour toute l'année. Vous trouverez plus de détails concernant cette enquête dans le résumé en Anglais ci-joint.



[1] Recommandations de la Commission fédérale pour la santé sexuelle (CFSS) en matière de prophylaxie préexposition contre le VIH (PrEP) en Suisse, OFSP Bulletin N°4, 25 janvier 2016, p. 79.

[2] Hampel et al., "Assessing the Need for a Pre-Exposure Prophylaxis Programme Using the Social Media App Grindr®." 2017

[3] Bize, Raphaël, Sanda Samitca, Valérie Henry, and Michael Amiguet. Etat des lieux sur la prescription de PrEP auprès d'un échantillon de médecins en Suisse. Raisons de Santé 280. Lausanne: Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP), August 2017


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Une enquête menée conjointement par Groupe sida Genève et les Checkpoints de Genève et Vaud estime que l'utilisation de la PrEP est en hausse en Suisse..

TrackBack URL pour cette note: http://www.groupesida.ch/cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2501.



© 2008-2018 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum