contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

28 janvier 2019 

Les femmes trans* peuvent prendre la PrEP sans crainte

Vignette de Women's_March_Washington,_DC_USA_7.jpg

Source: advocate.com

La nouvelle étude iFACT menée en Thaïlande auprès de femmes trans* séronégatives sous traitement hormonal démontre que celles-ci peuvent prendre la PrEP (prophylaxie pré-exposition) sans craindre que les intéractions entre les deux traitements ne nuise ni aux taux d'hormones féminines, ni à l'efficacité de la protection au VIH. Ces résultats sont d'autant plus importants que de précédentes études avaient montré que les personnes trans* (hommes comme femmes) avaient tendance à être ambivalentes ou hésitantes au sujet de pa PrEP, de peur qu'elle diminue l'efficacité de la prise d'hormones, qu'elles priorisent face aux autres traitements.

Toutefois, iFACT démontre également que bien que la protection au VIH reste suffisante, la concentration de tenofovir était sensiblement plus faible dans le sang des participantes à l'étude. Cette découverte est cohérente avec les résultats d'une précédente étude qui montre que bien que la PrEP fonctionne bien pour les femmes cisgenres, elles doivent prendre le traitement de manière plus consistante pour atteindre le même taux de protection que chez les homems cisgenres. Une adhérence plus stricte est donc nécessaire pour les femmes, tant trans* que cisgenres.


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Les femmes trans* peuvent prendre la PrEP sans crainte.

TrackBack URL pour cette note: http://www.groupesida.ch/cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2506.



© 2008-2019 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum