contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

20 mars 2019 

Limitation des importations de médicaments génériques : le Groupe sida Genève réagit

Miniature de l'image pour truvada-prep-efectivo-seguro-adolescentes-1000x600.jpg

Le 26 février dernier, après des négociations menées en secret avec des « experts », et sans qu'aucun membre des communautés concernées soit invité à y participer, l'Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic annonçait la limitation arbitraire de toute importation de la PrEP à usage personnel à un mois de traitement au maximum.

Le seul médicament autorisé en Suisse qui peut être utilisé pour la PrEP est le Truvada qui coûte 899.30 pour 30 jours de traitement et n'est pas remboursé par l'assurance maladie dans cette utilisation. Il reste ainsi hors de portée de la plupart des personnes nécessitant cette forme de protection contre le VIH.

La seule alternative jusqu'à présent est l'importation depuis l'étranger des génériques du Truvada depuis l'étranger auprès d'un nombre restreint de fournisseurs en ligne connus des communautés des utilisateurs de la PrEP et des Associations VIH/sida et des Checkpoints. Ces fournisseurs sont fiables et les médicaments fournis ont fait l'objet de vérifications qui ont toujours étayés la qualité irréprochable des médicaments concernés.

La PrEP ou prophylaxie pré-exposition protège celui qui le prend efficacement contre le VIH et fait partie du trousseau de prévention de base contre le VIH. De nombreux études dans le monde entier ont démontré l'efficacité et la sécurité de la PrEP et même l'effet bénéfique qu'elle pourrait avoir sur les finances des systèmes de santé en évitant des transmissions qui auraient comme conséquences des coûts de traitement à vie 10 fois supérieurs à ceux de la PrEP générique.

Malheureusement, nos autorités ne le voient pas ainsi et préfèrent laisser à l'industrie pharmaceutique le soin de coordonner la santé publique et en particulier l'accès aux outils de prévention en Suisse.

Le Groupe sida Genève est profondément choqué par la justification principale avancée par Swissmedic qui soupçonne toutes les personnes qui commandent par internet d'être complices d'organisations criminelles.

Cette généralisation stigmatisante injustifiée de milliers de personnes en Suisse qui tentent simplement de trouver un traitement abordable vital pour leur santé est inacceptable et nous attendons des excuses de la part de Swissmedic.

Si le système de contrôle des produits thérapeutiques empêche certaines personnes d'accéder à un traitement vital, ces personnes ont le droit de prendre les dispositions nécessaires pour se fournir par tous les moyens disponibles. Le Groupe sida Genève s'est donné pour objectif d'assister les personnes vivant avec le VIH ou à haut risque de l'acquisition du VIH, les personnes vivant avec l'hépatite C ou B ou toute autre état de santé pour lequel le traitement en Suisse est inaccessible à y accéder à l'étranger.

Le Groupe sida Genève continuera son engagement pour permettre aux personnes touchées par le rationnement des soins, conséquence des prix exorbitants imposés par l'industrie pharmaceutique, d'accéder partout où elles le peuvent aux soins requis par leur état de santé.​

Nous ne resterons pas impassibles devant cet abus d'autorité de la part de Swissmedic et collaborons déjà avec les membres des communautés concernées, avec les PrEPeurs, les personnes vivant avec le VIH ou les hépatites B ou C ainsi que les associations qui les soutiennent pour préparer une riposte.

D'autres informations suivront prochainement sur Fil Rouge ainsi que la pages Facebook et le fil Twitter du Groupe sida Genève.

Pour toute question ou complément d'information concernant cette décision, vous pouvez vous adresser au Groupe sida Genève ou au Checkpoint Genève ou Checkpoint Vaud.

N'hésitez pas à faire connaître votre propre avis sur cette décision en écrivant directement à medicrime@swissmedic.ch


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: Limitation des importations de médicaments génériques : le Groupe sida Genève réagit.

TrackBack URL pour cette note: http://www.groupesida.ch/cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2528.



© 2008-2019 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum