contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité

Fil Rouge

19 novembre 2019 

[PRISE DE POSITION] Modification de la loi sur les stupéfiants (médicaments à base de cannabis)

hemp-4354381_1920.jpg

Du 26 juin au 17 octobre 2019, le Département fédéral de l'intérieur a organisé une consultation au sujet du projet de la modification de la loi sur les stupéfiants (plus précisément sur les médicaments à base de cannabis ou cannabis thérapeutique). C'est dans ce cadre que le Groupe sida Genève a pris position, relayée ici. L'intégralité de la prise de position du Groupe sida Genève peut être consultée ici

"Le Groupe sida Genève soutient le projet de modification de la loi sur les stupéfiants concernant les médicaments à base de cannabis soumis à consultation par le Département fédéral de l'intérieur. Nous vous prions de trouver ci-dessous nos remarques et commentaires détaillées sur le projet

Pour de nombreuses personnes souffrant de maladies chroniques ou graves, et notamment les personnes vivant avec le VIH/sida, le cannabis et les produits qui en sont dérivés sont des éléments non négligeables de leur thérapie, en permettant par exemple de soulager les douleurs ou de nausées, d'alléger les symptômes d'angoisse, de dépression et des troubles de l'humeur, d'accroître l'appétit et permettant de réduire les effets secondaires de la thérapie qu'elles doivent prendre.

L'interdiction générale du cannabis à usage médical ou à des fins de recherche ne répond à aucun impératif ou nécessité de santé publique et, de plus, constitue un des principaux obstacles à la recherche sur les effets connus et les usages thérapeutiques potentiels du cannabis. En supprimant les obstacles bureaucratiques inutiles, le projet facilitera la recherche sur le cannabis et permettra à terme de développer pleinement tout le potentiel thérapeutique du cannabis.

Remettant la responsabilité de la prescription médicale du cannabis aux mains des médecins en application des règles de l'art médicale et du devoir de diligence du médecin traitant, le projet permettra aux patients d'accéder rapidement et économiquement aux thérapies nécessaires sans passer par le fastidieux système d'autorisations exceptionnelles.

La volonté de la Confédération de traiter les questions de recherche sur le cannabis et de son usage médical séparément des problématiques de leur consommation récréative est une nette amélioration comparée à l'amalgame du régime actuel et permettra ainsi d'isoler ces deux domaines des débats politiques autour de son usage récréatif à venir."

Pour lire la prise de position du Groupe sida Genève dans son intégralité, cliquez ici!


Ajouter un commentaire

TrackBacks (0)

Liste des articles qui référence la note: [PRISE DE POSITION] Modification de la loi sur les stupéfiants (médicaments à base de cannabis).

TrackBack URL pour cette note: http://www.groupesida.ch/cgi-bin/mt/mt-tb.cgi/2561.



© 2008-2019 Groupe sida Genève | v1.0 | Flux RSS | Impressum