Si vous ne parvenez pas à visionner correctement le contenu de cet email, consultez-le sur cette page web

Newsletter n°6 - aux donatrices et donateurs
Suivez le Groupe sida Genève sur les réseaux sociaux

facebook_petit_logo.jpgtwitter_petit_logo.jpg



Editorial

didierbonny.jpg
Chères donatrices, chers donateurs, 

Et si la Suisse instaurait en 2015 la taxe sur les billets d'avion à l'instar des 9 autres pays qui l'ont déjà fait depuis son introduction en 2006? Cette taxe est variable selon les pays. En France, seul pays d'Europe à l'avoir introduite, elle est de 1 euro pour un court ou moyen-courrier.

Grâce à cette très légère ponction, plus de 2 milliards de dollars ont été récoltés dans le monde jusqu'ici. Ils ont été affectés à la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose. Gérée par UNITAID, ONG hébergée à Genève par l'OMS, cette taxe a permis, entre autres, de fournir un traitement à 8 enfants sur 10 concernés par le VIH dans le monde.

C'est à ce point important que la décision de François Hollande de retirer 25 millions d'euros de la contribution 2015 de la France à UNITAID (85 millions au lieu de 110) pour la verser à la lutte contre Ebola aura des conséquences dramatiques pour 200'000 de ces enfants voir (ci-dessous: «La France baisse sa contribution à UNITAID).

La France est le plus gros contributeur d'UNITAID et cette décision a suscité la colère d'AIDES, membre de Coalition Plus, union internationale sida que vous soutenez également par le biais du Groupe sida Genève. Faut-il rappeler qu'aujourd'hui encore 1,5 million de personnes meurent chaque année de cette maladie qui a tué 40 millions de personnes en 30 ans?

Le Maroc vient d'adopter la taxe sur le billet d'avion et le parlement japonais devrait en faire de même prochainement. Et la Suisse? Philippe Douste-Blazy, président d'UNITAID, a déclaré dans une interview donnée au journal Le Temps qu' «Il aimerait beaucoup que la Suisse, un pays généreux, instaure une taxe d'1 franc en classe économique et de 2 francs en classe affaires, personne ne s'en rendrait compte et cela sauverait des millions de gens.»

Le premier pas dans cette (bonne) direction a été donné grâce au conseiller national socialiste valaisan Mathias Reynard qui a déposé en décembre une interpellation demandant au Conseil fédéral de se positionner sur cette question.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la suite donnée à cette initiative.
En vous remerciant de votre généreux soutien à la lutte contre le sida,

Didier Bonny
Membre du comité du Groupe sida Genève
Vice-président de Coalition PLUS
 

portesouvertes.jpg

Portes ouvertes pour celles et ceux qui nous soutiennent
 
Le Groupe sida Genève profite de cette première newsletter de l'année pour vous souhaiter à nouveau une excellente année 2015 et vous inviter à nos portes ouvertes destinées exclusivement à nos donateurs et membres. Cette année, nous avons décidé de vous accueillir la semaine du 28ème anniversaire du Groupe sida Genève, association qui a vu le jour le 27 janvier 1987. 

Nous avons donc le plaisir de vous convier dans nos locaux au 9 rue du Grand-Pré le jeudi 29 janvier 2015 de 17h à 20h. Au programme, une visite de nos locaux avec nos collaborateurs, des projections de spots publicitaires de lutte contre le sida ainsi qu'un encas et du vin chaud. Nous espérons avoir le plaisir de vous voir nombreux à cette occasion!



180px-UNITAID_logo[1].png
Coalition PLUS
La France baisse sa contribution à UNITAID

Le 8 décembre dernier, François Hollande officialisait sa décision de baisser de 110 à 85 millions d'euros la contribution annuelle de la France à UNITAID sous prétexte d'austérité budgétaire (voir éditorial ci-dessus). 25 millions d'euros par an: une goutte d'eau dans le budget de la France, équivalent par exemple au salaire annuel du pilote de Formule 1 Sebastien Vettel en 2015 ou encore... au coût des traitements antirétroviraux pour assurer la survie de 200'000 enfants séropositifs dans les pays les plus pauvres de la planète.

Cette décision est d'autant plus incompréhensible que la communauté internationale est à un tournant dans la lutte mondiale contre l'épidémie. En effet, rappelons que mettre fin au sida d'ici à 2030 est désormais possible, moyennant un investissement financier rapide et massif à l'international dans le chantier essentiel que constitue l'accès universel au dépistage, aux soins et aux traitements. Un choix politique crucial, qui éviterait dans l'intervalle 18 millions de nouvelles infections et 11,2 millions de décès. Heureusement, l'investissement est également des plus rentables: on sait aujourd'hui que chaque dollar investi dans la lutte contre le sida permet d'en économiser 12 à court terme, principalement grâce aux infections évitées par l'effet préventif des traitements.

Mais le chemin est encore long. Selon les dernières estimations de l'ONUSIDA, 19 des 35 millions de personnes vivant actuellement avec le VIH dans le monde - principalement en Afrique subsaharienne - ignorent leur séropositivité et seulement 13 millions d'entre elles ont accès aux traitements antirétroviraux. Coalition PLUS et ses adhérents se mobilisent quotidiennement sur le terrain pour que cela change. 

Merci de nous soutenir dans ce combat.



espacedonateur[1].jpg

Nouveau service donateur au Groupe sida Genève!

Désormais, pour mieux répondre à vos attentes et questions, un service donateurs a été mis en place avec une ligne téléphonique directe (022 749 14 04) ouverte du lundi au vendredi de 9h30 à 13h et une adresse email exclusivement destinée à recevoir vos messages (donateur@groupesida.ch), nous permettant ainsi de traiter vos demandes au plus vite. 


N'hésitez pas à nous contacter ! 

Pour nos nouveaux membres, nous envoyons un pack membre de bienvenue comprenant à la fois les documents institutionnels de notre association et le calendrier des événements auxquels tous nos partenaires sont invités. S'il y a d'autres informations que vous souhaiteriez recevoir ou des suggestions concernant ce pack, n'hésitez pas à nous en faire part.



Attestations fiscales 2014


Les attestations fiscales pour l'année 2014 seront envoyées au plus tard fin février à tous nos donateurs et membres. Si vous avez changé d'adresse postale depuis votre adhésion au Groupe sida Genève, ou si vous souhaitez recevoir votre attestation fiscale plus tôt, n'hésitez pas à nous le faire savoir par écrit en répondant à ce courriel ou par téléphone au 022 749 14 04.


Fil Rouge

Fil rouge (Groupe sida Genève) est la principale plateforme d'actualités sur le sida en Suisse. La rédaction a sélectionné les articles suivants pour vous.

Lettre ouverte d'une séropositive à une jeunesse inconsciente

Lucie a 22 ans. Il y a deux ans, elle a appris qu'elle était séropositive. Alors qu'une étude Harris Interactive souligne la réduction de l'utilisation du préservatif et du dépistage chez les jeunes, elle a tenu à raconter son expérience à travers un témoignage.

"Le 28 juin 2012, je me suis assise sur le siège qui faisait face au bureau du gynécologue et il m'a annoncé que mes résultats de prises de sang, faites par l'anesthésiste en vue d'une opération, étaient revenus positifs au VIH. Sur le moment, j'ai immédiatement pensé "ma vie va changer" puis je me suis demandée pourquoi moi?"
Lire la suite sur Konbini

Santé des sans-papiers: Disparités et renvois dénoncés par les milieux médicaux
Source: Observatoire du droit d'asile et des étrangers
La Plateforme nationale pour l'accès aux soins de santé aux sans-papiers a publié début décembre 2014 une étude sur la prise en charge et le suivi médical des personnes vivant en Suisse sans permis de séjour. Active depuis 2007, celle-ci regroupe à la fois des institutions publiques et privées et des associations œuvrant dans le domaine. Dans son état des lieux 2014, qui existe sous forme de brochure et de rapport plus détaillé, la Plateforme souligne tout particulièrement les écarts cantonaux en matière d'accès universel aux soins primaires et aux mesures de prévention, d'affiliation obligatoire à l'assurance-maladie et d'accès aux subsides. Par ailleurs, se basant dans une large mesure sur le rapport Renvois et accès aux soins édité par l'ODAE romand et le Groupe sida Genève, la Plate-forme se préoccupe du fait qu'il est très difficile d'obtenir une régularisation lorsqu'on est atteint d'une maladie grave, malgré un long séjour en Suisse et des rapports médicaux alarmants. À ce sujet, elle recommande aux autorités de: 

«Faciliter l'octroi d'un permis de séjour humanitaire aux migrants souffrant de maladies graves déjà soumis à un traitement en Suisse et dont l'interruption peut représenter des risques graves pour la santé et la vie du patient. Cette dernière condition doit être préférée à l'analyse documentée de la possibilité d'être traité dans le pays d'origine.» 

Sources: Plateforme nationale pour l'accès aux soins de santé aux sans-papiers, Accès aux soins des populations vulnérables en Suisse. Situation et recommandations 2014, Brochure et Rapport (version détaillée). Voir également le Communiqué du 9 décembre 2014.



Agenda du premier semestre 2015 

29 janvier 2015: Journée portes ouvertes à nos membres et donateurs de 17h à 20h 
28 avril 2015: Assemblée générale du Groupe sida Genève dans nos locaux au 9 rue du Grand-Pré, 1202 Genève à 18h30. 
2 juin 2015: Une Table pour la solidarité, Rejoignez-nous au restaurant pour pour une bonne cause ! 25% de la recette de la soirée reversés par 20 restaurateurs genevois en faveur du Fonds de solidarité du Groupe sida Genève.

Vous ne souhaitez plus recevoir de messages? Merci de cliquer ici.